Forum roleplay regroupant plusieurs univers et genres pour pouvoir profiter des joies de l'écriture.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le vilain défaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary Kay
MKUltra - Photographe


Messages : 3
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Le vilain défaut.   Mer 16 Déc - 1:42

Entrevue.
Titre: Blair, qui es-tu vraiment?


Le stylo bouge lentement sur le calepin.

''Je te jure!'' Oui, évidemment, comme si l'acte de juré possède le pouvoir de rendre tous témoignages crédibles.

''Huh huh.'' Tu me vois soupirer, mais cela ne t'affecte pas, nous le savons trop bien, mes réactions sont le cadet de tes soucis. Tout ce que tu veux c'est avoir l'air importante, tout ce que tu veux c'est parler pour ne rien dire.

''-Et ensuite?
-Elle est devenue toute bleue et elle à commencer à dire des formules magiques et, et.. ... ... '' À vrai dire tu n'es pas la première à rendre un récit de ce genre, des mots comme les tiens parviennent sans cesse à nos oreilles. Discerner le vrai du faux, la vérité du mensonge.

''Et les lumières se sont éteinte c'est ça?'' Ébahis tu me regardes, tu ne comprends pas, c'est normal, tu n'es pas du genre à comprendre.

''-Exactement... T'étais la Mary? Tu la vue toi aussi alors!?
-Simple supposition. Autre chose?
-Mmmh... Oh! J'ai un examen, je dois me sauver désolé ahaha!
-D'accord, bonne chance Jane.
-Merci ahaha!
-Un plaisir.'' La curiosité est un vilain défaut, une qualité parfois, mais un défaut surtout, un défaut qui peut servir à faire perdre du temps. Tu n'avais rien de nouveau à dire, nous le savions toutes deux, le journal ne sert pas à ça après tout.

''De retour à la case départ alors. '' Blair, tu sais protéger tes secrets. Peu importe ce que tu caches, il y a trop de cas, trop de témoignages étranges, ce n'est probablement rien de plus que des fabulations d'étudiante éméchée, mais...

Portrait.
Titre: Une fille qui s'oublie.


Très bonne question! Bon allé, j'ai cours aussi et un article à remettre ce soir pour le journal.

Crayons, calepin, efface et... Merde! Où est mon appareil photo? Dans le local du journal? Bon, j'ai les clés de t... Non je n'ai pas les clés. Bon. Voilà. Journaliste efficace Mary Kay. Ismael est peut-être encore au local, avec un peu de chance je vais avoir le temps!


Ding dong.

Ou pas. Tergiverser: plus jamais. Je.. Tiens, voilà Blair. Blair en retard? Du jamais vu. J'ai mon calepin. J'ai un stylo.

Elle ne m'a pas vue.


Fiction.
Titre: Le vilain défaut de la journaliste.


L'histoire commence ainsi, Blair, le sujet s’est éloigné de la journaliste qui la prise en filature. La journaliste, elle, décide évidemment de la suivre. Le sujet passe donc la porte numéro trois sans savoir qu'elle est suivie par notre personnage principal, la journaliste au vilain défaut, appelons la MKU, pour faire simple tient. Bref, MKU poursuit donc le sujet, que nous allons appeler Blair pour la bonne cause. Oui donc voilà, notre protagoniste part donc à la poursuite silencieuse de son ennemi aux mille et un secrets! MKU découvrira-t-elle la vérité? Sera-t-elle prise sur le fait par Blair? Suite dans le prochain article de MKU – La journaliste trop curieuse.

Dramatique?


Dernière édition par Mary Kay le Sam 9 Juil - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair Winchester
Magie Magie Hihihi


Messages : 2
Date d'inscription : 16/12/2015

MessageSujet: Re: Le vilain défaut.   Jeu 17 Déc - 0:05

Le décor est une chambre richement décoré. Une lumière orangée nous provient de la fenêtre, indiquant que le moment de la journée est bien avancé, confirmé par la grande horloge à pendule qui indique 5h24.

Des pas lourds se font entendre derrière la porte qui cache l’escalier. La porte s’ouvre avec fracas, et Blair entre en soupirant, jetant son sac sur le lit.


BLAIR, (exaspérée) : Oh, quelle journée! Je te jure, de la pure folie! Je croyais qu’elle ne finirait jamais. (s’asseoyant devant sa coiffeuse) Non mais tu le crois, toi? Que des infortunes!

le miroir s’anime, affichant un masque de théâtre souriant.

MASQUE : Oh, êtes vous sérieuse, madame?

BLAIR : On ne peut plus sérieuse! (s’appuyant les coudes sur la coiffeuse) Tout d’abord, j’arrive en retard, je me trompe de classe, et… et cette fille, diantre!

MASQUE : De la concurrence en terme de magie, madame?

BLAIR (confuse) : Quoi? Mais non, bien sûr que non, voyons. De quoi tu parles?

MASQUE (changeant pour une expression neutre) : Oh mais rien, madame! Je vous en prie, racontez moi votre journée! Vous dîtes vous être tromper de classe?

BLAIR : OUI! JE SAIS! C’est impensable! Je ne me trompe JAMAIS de classe! Et en plus, cette… cette fille aux cheveux mauves est dans la même classe que moi, au final! Tu te rends compte??

MASQUE : Oh oui, tout à fait, c’est incroyable. (changeant pour une expression joyeuse) Mais racontez moi en détail ce qui s’est passé, je vous pris.

BLAIR (sourire aux lèvres) : ahh, enfin quelqu’un qui m’écoute vraiment. Pas comme ces idiotes qui m’accompagnent presque toujours. Enfin bref! Comme je te le disais…

La scène s’assombrit et disparait.

---

… Tout à commencer quand ce matin, j’ai regardé l’heure sur l’horloge. Quelle ne fut pas ma surprise de voir que j’avais dépassé l’heure de mon réveil d’une demi-heure! Est-ce que tu te rends compte? Une demi-heure! trente longues minutes que j’aurais pu utiliser pour plein d’autres choses que dormir! Et la plus importante de ces choses, bien sûr, c’était NE PAS ARRIVER EN RETARD! MOI! en retard!! (La scène revient, s’animant aux paroles de Blair.) Donc je me lève d’un coup, je n’ai même pas pris le temps de refaire mon lit, tu as vu? Il est tout défait! Enfin, là n’est pas l’important, comme je le disais, je me suis levé, je me suis habillée en vitesse et-

La scène se fige.

MASQUE (narration) : En vitesse? Cela ne vous as pas prit au moins une dizaine de minutes choisir vos vêtements, madame?

Oui, douze minutes trente quatre secondes exactement. Pourquoi?

MASQUE (narration) : oh… oh pour rien. Continuez, je vous pris!

Bien. (la scène reprend) Donc, je me suis vite habillée, et immédiatement, direction la salle de bain pour peigner mes cheveux! Oh, ils n’étaient pas si mal, seulement, Je voulais qu’ils soient parfait! Après tout, une jeune femme comme moi ne peut se permettre de ne pas être impeccable! J’ai une famille à représenter, après tout.

MASQUE (narration) : Ahh, oui, l’illustre famille Winchester!

Exact, mon cher, tu as une bonne mémoire! Alors, après avoir bien coiffé mes cheveux, je me dirige vers l’escalier, et mon idiot de frère a décidé - Oh je le déteste - Il avait préparé un coup! Un sort idiot, immature, et complètement INUTILE de vent! Mes cheveux ont été tous défait!

MASQUE (narration) : Oh, c’est terrible! Qu’avez-vous fait, madame?

l’éclairage devient rouge, et le visage de Blair affiche maintenant un sourire carnassier, alors que son ricanement se fait entendre.

Oh, mais rien de bien terrible… Mais tu sais, j’ai surpassé mon frère alors que je n’avais que huit ans! Il y pensera à deux fois avant de me faire un coup comme celui là…Stupide frère! (La scène disparaît pour afficher Blair, courant sur le trottoir.) Enfin, j’ai du refaire mes cheveux, et je suis ensuite partie vers l’école. Par chance, je n’avais pas oublié mon sac! Et tu n’imagines pas ce qui m’est arrivé, à mi-chemin de l’école? (Il se met à pleuvoir sur Blair, alors que les portes de l’école sont à sa portée.) OUI! LA PLUIE! et devines quoi. Vraiment, devine quoi! (Elle entre dans l’École, et la pluie cesse) Je te jures! Et il n’y avait aucune magie à l’oeuvre! J’ai bien sûr vérifié, mais… non! C’était tout à fait naturel! Enfin bref…

---

J’étais ENFIN arrivée à l’école. Trempée, mais arrivée. Et c’est à cet instant que je me suis vite dirigée vers les toilettes les plus proches. Je devais me sécher, après tout. Seulement, les toilettes les plus proche de cette porte sont dans le couloir à l’opposée de ma classe! Alors j’y suis donc allé, et bien sûr, il était vide, alors j’ai utilisé ma magie pour retirer l’eau de mes vêtements, de mes cheveux… Enfin, j’ai du en faire un rituel complet pour un aussi simple résultat. Tu parles d’une terrible série d’infortunes!


MASQUE (narration) : Ma foi, vous avez passé une horrible journée, ma chère! Mais n’avez vous pas parler d’une fille, aussi?

OUI! Ah! cette fille du journal… Eh bien, quand je suis sortie des toilettes, elle était là, devant le local du journal étudiant. Je n’y ai pas prêté attention, forcément, la fille du journal se tiens forcément près du local du journal! Mais au final, non, j’aurais du m’en soucier! Tu vois, parce que cette fille a un problème, et elle est beaucoup trop curieuse pour son propre bien!

MASQUE (narration) : Ah, je vois… et qu’a-t-elle donc fait?

Et bien, au départ, je ne m’en étais pas rendu compte. C’est seulement lorsque j’ai réalisé que je m’étais trompé de sens que je me suis retournée, j’ai tournée le coin, et je tombe nez à nez avec elle! Encore pire, nous nous sommes rentrés dedans! Tu imagine la scène? Je suis parvenu à me retenir avec les casiers, heureusement! Moi, Blair Winchester, tomber sur le sol après être foncée dans une autre élève!

BLAIR (à Mary Kay) : Mais qu’est-ce que tu fais! Tu me suis?! Qu’est-ce que tu veux, à la fin, Je n’ai pas que ça à faire moi, traîner dans les couloirs! Pourquoi tu me suivais? (appuyant ses poings contre ses hanches) Ne me mens pas, je sais que tu vas me mentir. Pourquoi tu me suivais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Kay
MKUltra - Photographe


Messages : 3
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Le vilain défaut.   Mar 22 Déc - 23:14

Notes.
Titre: À moi-même.


Suivre les gens de plus loin.

Roman.
Titre: C'est à ne rien comprendre.


''Hum?' Oh... ''

Surprise la jeune fut prise d'un hoquet d'inquiétudes, et alors qu'elle laisse tomber son calepin, frappé de cette violente collision, le choc psychologique l'accule. Ses yeux deviennent subitement grands ouverts. Son calepin, seule protection contre les assauts de la reine des ténèbres, est inaccessible. Vibrant au rythme du sang battant ses tempes, son stylo à l'encre mauve, épée pourfendeuse de justice.

Poésie libre:
Titre: Le mensonge est la nouvelle vérité.


Mots et idéaux, spleen et idéal, entre la vie, l'instant fugace, l'apothéose de la justice primaire, droits de la nature ancestraux, se battre? Capituler? La force monte, le courage renaît. Au-delà de la solitude des âmes bercée de solitude, la violence s'éteint et l'arme se précise sous la forme des mots antédiluviens.

Question! L'infini te précède. Le silence est lourd, lourd de sens parlant. Hurle océan! Hurle de l'espace, hurle dans le vide, dans le néant de ta voix immortel. Le monde s'effondre, l'univers implose et du tumulte s'élève une voix provenant des plus profonds abîmes: '' Woah! On se calme ici, ma case est là-bas c'est tout, pas besoin de sombrer dans la paranoïa.''

Portrait.
Titre: Je.


Bien jouer Mary Kay! J'ai bien fait de suivre des cours de théâtre en deuxième année. Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi paranoïaque! Je n'ai même pas eu le temps de parler que déjà elle me traite de menteuse, ce que je ne suis évidemment pas, non, non, en fait elle à raison! Ô mon Dieu! Mais oui! Elle a raison, je suis une menteuse! Aille... Soit elle est paranoïaque soit elle à un sixième sens. Une sorcière heih? Mhm... Ô et bien tant qu'à mentir...

Je ramasse mon calepin.


Reportage & Enquête
Titre: Tu vas parler.


''T'es habitué de te faire suivre c'est ça? Je me demande bien pourquoi, ce n'est pas comme si tu trempais dans des histoires louches pas vraies? Pas que ça me regarde, mais...'' Je retourne mon calepin dans ma main en faisant sortir la pointe de mon stylo.

''En tout cas, t'a l'air sur les nerfs.'' Je te souris, l'air compatissante.

''Comme tu le dis, t'a pas que ça à faire traîner dans les couloirs, ça me met sur les nerfs aussi d'être en retard. Je peux te comprendre, ça m'arrive tout le temps moi.'' Première vérité depuis le début de l'enquête.

''Sauf que si t'a mieux à faire, je me demande pourquoi tu te diriges dans la mauvaise direction.'' Je tapote la pointe de mon stylo sur le calepin, c'est agaçant pas vrai?

''Et si on marchait ensemble? Nous sommes dans la même classe après tout, à moins que tu aies autre chose à faire ou un autre lieu à visiter? '' Je te souris à nouveau, mais cette fois d'un air entendu, histoire de réveiller ta paranoïa.


Dernière édition par Mary Kay le Sam 9 Juil - 3:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair Winchester
Magie Magie Hihihi


Messages : 2
Date d'inscription : 16/12/2015

MessageSujet: Re: Le vilain défaut.   Mer 23 Déc - 0:55

Et c’est alors qu’elle a commencé à ne pas savoir quoi me dire. Ça se voyait dans son visage, dans ses yeux! elle cherchait ses mots, comme moi quand Mère m’a prise en train de faire quelques idioties magiques. Enfin, j’étais jeune à l’époque, maintenant je sais comment m’y prendre pour ne pas me faire voir.

MASQUE (narration) : Mais, madame, ne disiez-vous pas vous être fait prendre il y a une semaine à l’école?

Oui, et bien… Tu vois, il y a les moments où je ne veux pas être prise, et les autres où justement, je VEUX me faire prendre! Tu sais, pour impressionner les petits esprits, et tout ça? Après tout, quelle sorcière serais-je si je ne laissais pas quelques rumeurs sournoises voler à mon sujet!

MASQUE (narration) : … Oh oui, tout à fait madame. Continuez, je vous pris.

Bien. Donc, comme une petite sorcière sournoise! Oh, je te jures, ils sont tous les même au journal étudiant! Et ils deviennent pire lorsqu’ils vieillissent! Enfin… Finalement, elle me dit que j’étais en proie à la paranoïa, et ses paroles me firent croire qu’elle était au courant de quelque chose. Et elle était tellement énervante, à ne pas me laisser répondre! Une vrai paparazzi! Je ne peux lui en vouloir, tout de même, je suis une star, à l’école.

MASQUE (narration) : Et votre mère qui vous demandais de faire profil bas, à toi et ton frère…

Faire profil bas? Oh, je t’en pris! Nous sommes des Winchester ou nous n’en sommes pas! Quoi qu’il en soit, elle cherchait quelque chose à son casier, apparemment, et elle voulait que nous marchions ensembles à notre cours. Car oui, nous avons une majorité de cours ensembles! Enfin, je la regardais de haut en bas, essayant de dénoter des détails, des indices sur la raison de sa venue ici. Son histoire était plausible, mais quelle sorcière serais-je si je ne me méfiais pas un peu! Je ne voulais pas revivre un épisode de chasse aux sorcières!

MASQUE (narration) : Oh je vous comprend donc, madame. La première chose qu’ils feraient en voyant un miroir magique serait de le briser en mille morceaux!

Et ce qu’ils me feraient à moi! Tu imagines? Une jeune et jolie sorcière comme moi! Des histoires de “purifications”, il y en a des centaines! Mais je m’éloigne du sujet. Je lui souris à mon tour, tout en replaçant mes vêtements.

BLAIR (à Mary Kay) : Quoi? Des histoires louches? Mais de quoi parles tu? (elle regarde le calepin) Oh je vois, tu veux savoir les histoires croustillantes que je connaîtrais dans l’école pour ton journal, c’est ça? Je suppose que s’adresser à moi pour cette raison est une bonne idée vu mon cercle d’amis toujours grandissant. (replaçant une mèche de cheveux) Fort bien, Si tu souhaite entendre quelques potins pour ton journal, nous pourrons en reparler. Mais l’heure file, et j’aimerais arriver à notre salle de classe au plus tôt.

MASQUE (narration) : Alors, avez vous accepté de vous joindre à elle pour marcher jusqu’au cours?

Il aurait été stupide de faire autrement! Il faut dire, je ne la connaissait pas au sens propre du terme. Seulement quelques unes de mes amies qui me disaient à quel point elle était un personnage disons… coloré.


BLAIR (à Mary Kay) : Allons à ton casier, et repartons au plus vite! Moi, arriver en retard… Ça alimenteras les conversations au moins pour aujourd’hui je crois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Kay
MKUltra - Photographe


Messages : 3
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Le vilain défaut.   Mar 5 Juil - 22:52

Biographie.
Titre: La journaliste.


Il va sans dire que cette Mary Kay était une jeune femme très chanceuse en fait, la connaissant depuis longtemps, je sais évidemment de quoi je parle. Bref, comme je disais, malgré cette tendance très journalistique à vouloir mettre son nez partout – et par partout il faut ici comprendre: partout où elle ne devrait pas -, cette chère Mary Kay savait toujours comment, au final, s'en tirer mieux que quiconque. Un talent ? Oh certes! Néanmoins, cedit talent, combiné avec ses mauvaises habitudes, était plutôt devenu un vilain défaut, le genre de défaut qui vous propulse dans des situations inextricables! En fait, à mon avis, toutes qualités qui servent à renforcer un défaut deviennent automatiquement un défaut. La curiosité, ça peut devenir un défaut. Encore plus quand vous savez vous sortir de la merde!

Petites annonces.
Titre: Recherche biographe qui aimerait prendre en charge une idée de biographie.


J'imagine très bien Ismael écrire quelque chose comme ça dans ma future biographie, s'il l'écrit, s'il a le temps, ou si je le marque assez pour qu'il y repense dans plusieurs années, après ou avant de m'avoir tuée peut-être, pour ne pas l'avoir écouté et pour avoir oublié pour une énième fois mon appareil photo.

Portrait.
Titre: Encore moi.


En tout cas, je suis d'accord avec la biographie. Je suis douée, car voilà cette douce Blair qui me donne elle-même la clé pour me sortir de cette situation! Personne n'aime parler à une journaliste étourdissante, mais tout le monde aime se vanter au carnet et éventuellement, tout le monde oublie vite qu'il y a encore moi derrière celui-ci.

Reportage & Enquête.
Titre: Toujours plus prêt.


''Oui exactement, que je te croise ici, c'est un hasard heureux je devrais dire!'' Je referme mon calepin, histoire de ne pas être trop insistante.

''Cela fait un petit moment que le journal, et moi-même, sommes intéressé à interviewer celle que l'on appelle la reine de l'école!'' N'oublions pas ici que le pronom sujet «on» exclu généralement la personne qui parle, en l'occurrence moi!

''Et puis, je suis d'accord, moi qui arrive en retard, c'est fréquent, toi? Du jamais vu! Et même si ça pouvait me faire une bonne histoire à raconter, j'aime mieux ne pas te causer d'ennui!'' Un sourire de pure gentillesse mielleuse. Oui, il m'arrive de m’écœurer à trop sucrer mes mots.

''Dans tous les cas, merci de m'accompagner, je sais que tu es occupée donc, voilà, bref, heureusement que mon casier n'est pas loin...'' Je te dépasse de dix casiers et m'arrête devant l'un d'eux. Un cadenas à clé, heureusement que sa existe encore! Je fouille dans ma poche une seconde pour en ressortir une clé et j'espère... Ô oui! J'espère! Et... Hop! Bingo. Le casier s'ouvre.

''Si tu pouvais me donner une petite seconde...'' Je plonge la tête dans le casier. Bon Dieu! Sa sent le Jardin botanique et les bonbons ici! Un casier de fille, c'est indéniable. Bon... De quoi aurais-je bien besoin? Ah! Voilà! Joséphine! Je savais bien que c'était un casier de fille. Oh! Exactement ce que je cherchais. Non. Évidemment. Rien d'utile! Bon.

''Mhm... Il semblerait que j'ai oublié mon manuel de philo à la maison... '' Je hausse les épaules, décidément désespérée et dépassée par les évènements. Huh, huh! Je le jure!

''Si je pouvais m'oublier, je te jure que parfois je le ferais... La bonne nouvelle c'est que si on se dépêche, on à encore le temps avant la deuxième cloche!'' Je referme le casier de mademoiselle parfum en vitesse et reviens vers toi.

''Je connais un petit raccourci par le laboratoire de bio! Ce sera notre secret et ma manière de te remercier pour ta patience!'' Je te prends par la main et m'élance, en douceur pour Sa Majesté, dans le corridor.

Note.
Titre: Encore heureuse.


De ne pas avoir oublié ma clé maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vilain défaut.   Aujourd'hui à 1:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vilain défaut.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Nouvelle] La curiosité est un vilain défaut
» L'Orgueil est un vilain défaut
» Nuit 3 : La gourmandise est un vilain défaut !
» il faut sauver le soldat ryan
» [Recherche] Voici les Bionicle qu'il me faut absolument

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Multi RP :: Le Multivers :: Moderne :: Académie :: RPs libres-
Sauter vers: